Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vous avez dit développer ses RAW avec Affinity Photo ???
#1
Bonjour,

Depuis le début, je me pose des questions sur les formats de fichiers sur lesquels on travaille dans AP. Finalement, n’ayant pas trouvé de réponse, j’ai décidé de venir vous embêter avec ces questions en espérant que la lumière jaillisse de ce généreux forum !

Dans Lightroom (LR) les choses sont claires :

On a un raw dans notre catalogue (importé une fois pour toute), ce que l’on voit à l’écran est un aperçu (Jpeg), créé lors de l’importation, (probablement à partir du jpeg encapsulé dans le Raw, sur 4 bits je crois). Sur ce raw, on fait un réglage (par ex. on augmente l’exposition de ½ EV) et on sort de LR.

Sur mon disque il y a un fichier raw de 36 Mo et tous mes réglages (un seul ici) sont enregistrés dans un fichier « side-car » au format .xmp et qui pèse 3Ko (même avec beaucoup de réglage, sa taille est de cet ordre). J’ouvre à nouveau LR, je retrouve tous mes réglages que je peux modifier, je peux remonter dans l’historique de mes réglages et je peux aussi réinitialiser l’image.

Passons maintenant à Affinity Photo :

J’ouvre un raw, je fais un réglage(le même) dans le « dévelop persona » et je développe. Je me retrouve dans le « photo personna », maintenant si je poursuis mon traitement :

Question1 : Je travaille avec quelle sorte de fichier à ce moment ? (dans le photo persona donc)

J’enregistre au format AP et là déjà des interrogations :

Sur mon disque j’ai mon raw de 36 Mo et un fichier AP de 223 Mo !!!!!

Question 2 : Pourquoi un tel poids ? il y a un réglage sur le raw et aucun calque rajouté ??

Bien maintenant j’ouvre à nouveau mon fichier AP et là pas mal de surprises :

Je retrouve en fait un instantané de la situation où je m’étais arrêté, pas de possibilités de revenir en arrière sur mes réglages, pas de possibilités de remonter dans l’historique et impossible aussi de réinitialiser. Je ne vois même pas les valeurs de mes réglages précédents (ici une sur-expo de ½ EV), tous les curseurs sont à zéro.

Bien je persévère car je vois qu’il y a une possibilité d’enregistrer l’historique, donc je recommence les étapes ci-dessus avec cette option.
Résultat des courses : un fichier AP qui passe à 247Mo (24 Mo pour stocker l’info " +1/2EV ", presque aussi lourd que le fichier raw lui-même qui contient toutes les infos de l’image !!!???????????) et mêmes constatations que ci-dessus, (toujours rien dans l’historique !!!!).

J’en reste pantois. :o

Question 3 : Quelqu’un peut-il éclairer ma lanterne ?

Une chose est sûre : Si on veut développer des raw avec AP, il faudra sérieusement envisager de booster les capacités de stockage de sa bécane de quelques To supplémentaires !!

Cordialement

Pk
Windows 10 / Affinity photo / fuji xt2
#2
Salut pknew,

Je suis content de voir que je ne suis pas le seul à m'être posé les mêmes questions.

Il est clair que pour le moment, Affinity Photo n'est pas un outil permettant le développement des RAW de manière non destructive (en même temps si c'était le cas, ca serait avancé comme une Master Feature dans leur page de présentation ;p)

Du coup, quand on développe un RAW, on passe de notre fichier Original à un fichier au format afphoto qui lui pèse un âne mort même si on a à peine touché notre image. Alors oui, le fichier original (.nef, .cr2, .nrw, etc..) n'est jamais touché, mais j'avoue que l'absence de fichier sidecar me gêne énormément et ne me permet pas de considérer Affinity Photo comme une alternative sérieuse à Lightroom pour le moment.

Autant pour le remplacement de Photoshop, il gagne de plus en plus de part ... autant la partie développement des RAW a besoin d'être améliorée !

Un autre exemple également, l'outil de recadrage dans le Develop Persona. Impossible par exemple de lui préciser un angle de rotation souhaité, mais surtout, impossible de revenir à l'état d'origine du cadrage de la photo !! Ou alors je n'ai pas trouvé comment faire.
Le recadrage ne tient pas compte de l'angle de rotation, si bien que des bords blancs apparaissent sur les pourtour de la photo, bref...un peu moche !

De même que l'affichage des zones de superposition (pinceau ou dégradé) à la volée qui ne fonctionne que lorsqu'on a fait aucune modif sur ces zones est très contraignant.

Je n'ai pas l'ensemble des réponses à tes questions, je me les pose aussi, maintenant je pense que le format de fichier afphoto est très lourd.


Maintenant concernant lightroom, il me semble que le fichier sidecar ne contient pas l'ensemble de tout l'historique du développement de l'image mais seulement le dernier état sauvegardé (soit automatiquement par Lr, soit manuellement par l'utilisateur). L'historique qui est affiché pour une image par Lightroom est, lui, contenu dans le catalogue (i.e la base de donnée de Lr);
La preuve en est que si on supprime l'historique de développement d'une image dans Lr, si on choisi de lire les informations contenu dans le fichier sidecar, on n'a pas le retour de l'historique dans l'image


@+
Dwarf
Si tu te lèves le matin avec la tête dans le cul d'un éléphant ....remercie le seigneur de ne pas t'avoir infligé la punition inverse !
#3
Bonsoir,
Je me pose également les mêmes questions ... et je réfléchis à une solution de rechange ..... en effet je pense qu'il est impossible de revenir sur un historique dès lors qu'on a quitté l'application à moins d'accepter peut être de dupliquer le fichier original et d'enregistrer le fichier modifié en format propriétaire qui décuple le poids de l'image .... ce que je me refuse à faire sachant qu'un tel fichier ne peut être lu par aucun autre logiciel, sauf Pixave ..mais alors là il faut créer à nouveau une autre bibliothèque ..... bref on ne s'en sort plus Chaud
Donc ma solution c'est d'utiliser Affinity Photo comme on le ferait de Photoshop c'est à dire en complément de ... pour certains traitements bien spécifiques ou des manipulations pontuelles,
Perso, faute d'intégration d'un gestionnaire d'image propre à AP, je pense opter pour Photo pour la partie catalogage et une petite extension à 2 balles (10€) qui s'appelle Raw Power qui conserve l'historique de toutes les modifs faites antérieurement, qui permet d'y revenir et dont les résultats se rapprochent de Aperture que j'utilisais avant qu'Apple n'en abandonne le développement .. sur que par rapport à Lightroom et son intégration complète le chemin est encore long !!!!
Bonne soirée
#4
Salut Depa,

Je découvert récemment le logiciel ON1 Photo Raw dans sa version 2017. Un outil visiblement très très puissant permettant un développement non destructif de nos RAW sans le cataloguage.

Il permet le développement des RAW avec une gestion des calques et des masques de manière intégrée au logiciel, une sorte de fusion de Lr et de Photoshop pour la partie image.

Je l'ai testé, plutôt impressionnant sur les développements, mais je l'ai trouvé très lent sur ma machine alors que l'éditeur ventait les mérites et la rapidité de l'outil ..; je lui redonnerai peut-être une change un peu plus tard.

@+
Dwarf
Si tu te lèves le matin avec la tête dans le cul d'un éléphant ....remercie le seigneur de ne pas t'avoir infligé la punition inverse !
#5
Re bonsoir,

J'ai utilisé et acheté la version 9 ... mal m'en a pris !!! Je me suis laissé séduire par des fonctionnalités mises en avant sans me rendre vraiment compte que c'était beaucoup de poudre aux yeux .... le problème avec On1 c'est que leurs outils ne sont jamais optimisés ..... même dans le temps et même avec une machine performante ( comme la mienne l'était à l'époque) ça ramait énormément.... il n'y a que l'aspect marketing qui soit particulièrement soigné ... notez bien que ce n'est qu'un avis personnel.
Si vous êtes sur Mac, je vous conseille de tester LUMINAR de Macphun... ce me semble être assez intéressant .... maintenant, à chacun de se faire une opinion ... le but étant de prendre du plaisir ..... quand il ne s'agit pas d'une activité professionnelle

Cordialement
#6
Bonjour.

Je pense que dans l'état actuel de son développement (!), il n'est pas envisageable d'utiliser AFP comme dématriceur, encore moins comme logiciel unique. Comme Depa, et beaucoup d'autres j'imagine, je l'utilise ponctuellement, lorsque Lightroom se montre incompétent pour telle ou telle intervention, avec des fichiers *.tif. Il m'arrive parfois de sauvegarder au format AFP; mais comme dit et répété, ils sont très lourds et le poids varie en fonction de ce qui a été traité : j'ai des fichiers qui dépassent les 600 mo. C'est une aberration, d'autant que l'intérêt est minime puisque l'historique n'est pas retenu; seuls les calques apparaissent. Lightroom, avec ses *.dng (histoire de supprimer les xmp), fait beaucoup mieux.

J'ai essayé les deux dernières versions de On1. J'ai été immédiatement séduit et, dans mon enthousiasme candide, je me suis dit "J'ai trouvé le remplaçant de Lightroom" (j'ai failli passer à Lightroom CC + Photoshop; mais la version CC de Lightroom n'a jamais voulu remplacer ma version "boîte", et sept jours se sont révélés insuffisants pour que le problème soit réglé. J'ai jeté l'éponge et remplacé ma vieille version de Photoshop (CS5) par Affinity Photo).

Pour ce qui concerne One1, j'ai déchanté assez vite: c'est un logiciel en gestation; prometteur, c'est sûr, mais il est inapproprié de l'acheter aujourd'hui: il manque certaines fonctions: par exemple, il n'existe présentement aucun outil pour corriger l'aberration chromatique; et comme écrit plus haut, il lui arrive d'être lourd, voire inerte, et cependant j'ai une machine relativement puissante : I7, mémoire vive 32 Go, CG 4 Go, SSD.

Affinity a un côté sympa, par défaut, en ce sens qu'il se présente comme une alternative raisonnable au logiciel d'Adobe. Pour ce qui est de la retouche pure, type "bitmap", il s'en sort plutôt bien. Gageons tout de même qu'il va évoluer...
#7
Bonjour

Hum, je pense qu'il faut comparer a part égale

Lightroom = Catalogueur (obligation imperative que je détestais , un risque de perdre tout confirmé avec l’avènement insidieux version cc) +Derawtiseur (camera raw) + Interface de fonction + Pinceau de correction

PS = Derawtiseur + Travail fonction sur calque

AF = Develop copie de LR puis bascule sur une version compatible PS

AF peut exporter en PSD ( essai de ma part + ou - idem format AF , mais plus lent a générer).

Dommage pour moi cette copie de Lightroom (Part de marché à récupérer je pense) me suis je dit au début, sauf que j'ai découvert une option superbe une possibilité de développer en 33 bit et surtout en mode linéaire. c.a.d sans appliquer un profil logarithmique propres aux sens humains. ( OK possible avec PS en modifiant le profil, profil type video ...

Sur AF partant de mes NEL 24 Mo pour moi je bascule au plus vite vers la version PS like.

Attention, je n'ai pas votre niveau, mais sur PS cc 2014 & 2015, en bas a gauche il y a avait la taille de l'empreinte mémoire en cours. Et AF est dans les temps, d'ailleurs normal il fait la m^me chose il copie les valeurs des de chaque pixel sur les 3 Couches + Luminance. Ce sera pire en format nombre flottant. exemple 248,56 au lieu de 248. On voit déjà certain soft travailler en nombre flottant. Ce qui n'est pas débile les algorithmes de traitement du signal sont nombreux existent sur table depuis des décennies et s'expriment dans ce format .

Donc avant on pensait Mo => Go; Go =>To .
Tiens regarder la taille des fichiers video sur Vimeo Facile 1 Go dans le format originel

Gros reproche absence de de fichier éditable, type xmp.
Et impossible d'affecter donc à posteriori immédiatement le travail effectué sur une image vers une seconde image sauf erreur de ma part. Comme dans DX0.

je préfère(rais) différentier chaque phase du process
Classement =>deraw=> travail fonction image (partie mathématique qui ne dit pas son nom)=> classement Fichier Définitif et master File

Pour éviter le risque de tout perdre mes classements pour ma part je vais vers Xniew MP (sa colorimétrie est rigoureuse) Il existe aussi Fastone viewer. lequel est le mieux ? Xniew MP me semble plus sur question pérennité Mais ?

Parfois je dérawtise avec DX0 10 sauf cas d'une forte Dynamique (j'expose a droite, jusqu'a la limite de 253, du cramage absolu ). dans ces cas là c'est AF & le profil linéaire. Plus de recherche de profil video exotique qui n'existait plus d'ailleurs.
DX0 est très rigoureux, grosse base de profil de correction.

Reproche sur DX0 la fenêtre de Prime est ridiculement trop petite on ne sait pas ce que l'on fait. Inconvénient aussi prime, consomme du temps CPU et du volume en RAM, il faut enregistrer le fichier et reprendre les fonctions après réouverture. Et là , bingo.. Mis du temps à trouver l'astuce , une vidéo..


Je brasse alors en tiff 16 bit, le format de sauvegarde pour moi.

Le super d'AF est que l'on peut tout faire en mode LAB Luminance extraite. Avec PS il fallait basculer RVB LAB a chque fois perte de précision, format entier ... Exemple Extraction du bruit. Les coloristes pro travaillent en LAB . Plus raide a piger au début, enfin pour moi. 'intox RVB :-)

Un vrai derawtiseur compact https://www.rawdigger.com.

Voilà mes impressions Merci pour vos échanges sur ce forum, et de forum

A si merci pour l'info sur l'état de One1 je vais attendre ..
Nikon 610 / Win10  16 go  de  Ram  AFP 1.6.4.104
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#8
Bonsoir à tous,
J'ai lu avec attention vos coms sur le développement des fichiers Raw et les soucis rencontré.
La règle élémentaire en photo digital est de ne jamais travailler/retoucher un fichier original mais toujours utiliser
une copie.
J'ai remarqué aussi l’absence de l'historique dans une photo sauvegardée au format propriétaire Affinity, dommage
#9
Bondroit a écrit :Bonsoir à tous,
La règle élémentaire en photo digital est de ne jamais travailler/retoucher un fichier original mais toujours utiliser
une copie.

Diificile, de toute façon, d'enregistrer un fichier raw (boîtier) modifié...
#10
Par contre surprise, j'ai vu hier qu'avec DXO, il est possible d'exporter en format compatible DNG que l'on peut reprendre ensuite avec AF.
Utile correction d'objectif par exemple, trouvé par hasard.. Export en DNG n'existe pas chez AF, mais il y en a tant (EXR par exemple)
Nikon 610 / Win10  16 go  de  Ram  AFP 1.6.4.104
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
#11
Je ne connais pas DXO (dans le détail). Mais, a priori, je me méfie de la compatibilité du DNG, du moins des informations qui y sont contenues. Je prends pour exemple celui de Lightroom: l'image est plus ou moins bien interprétée par les autres logiciels, et plutôt mal que bien, et, au final, on se retrouve soit avec une apparence de fichier brut de type nef, ou cr2 ou arw, ou..., soit avec une image qui paraît corrompue.
#12
Max P a écrit :Par contre surprise, j'ai vu hier qu'avec DXO, il est possible d'exporter en format compatible DNG que l'on peut reprendre ensuite avec AF.
Utile correction d'objectif par exemple, trouvé par hasard.. Export en DNG n'existe pas chez AF, mais il y en a tant (EXR par exemple)
Bonjour,
Effectivement on ne peut pas exporter en DNG mais par contre il est possible d'ouvrir un DNG dans Affinity Photo .... mais uniquement avec la version "officielle" ... avec la bêta, ça plante systématiquement..
Autre précision, il y a également une fonction correction d'objectif dans AP, pour l'activer il faut aller dans l'assistant du module développement et cocher si elle ne l'est pas d'origine ...
Bonne soirée
#13
Depa a écrit :il est possible d'ouvrir un DNG dans Affinity Photo ...

Oui, mais AFP le traite comme un raw brut, c'est-à-dire sans les modifications apportées (je parle ici de Lightroom). Donc, depuis Lightroom, mieux vaut exporter en tif ou traiter directement le fichier issu du boîtier si l'on veut tout faire avec AFP (éventuellement un... DNG avec Pentax).
#14
Bélisaire a écrit :Oui, mais AFP le traite comme un raw brut, c'est-à-dire sans les modifications apportées (je parle ici de Lightroom). Donc, depuis Lightroom, mieux vaut exporter en tif ou traiter directement le fichier issu du boîtier si l'on veut tout faire avec AFP (éventuellement un... DNG avec Pentax).

Oui tout à fait d'accord Wink
Perso, j'aimerais bien pouvoir m'affranchir de LR ne serait ce que parce que ma version ne sera plus mise à jour .... mais ce n'est pas encore pour demain ... tout ceci est un autre débat..
#15
Depa a écrit :Perso, j'aimerais bien pouvoir m'affranchir de LR...

Des alternatives à LR, il y en a, avec des qualités (Capture One, Acdsee...). Le problème que je vois, c'est comment récupérer les images (raw) traitées avec LR: les convertir en tif ?... mais le poids...; en jpeg ? dommage... Les retravailler toutes ? Pas que ça à faire quand même (là, je parle pour moi et mes dizaines de milliers de photos)...

L'idéal serait que les concepteurs d'AFP sortent un catalogueur digne de ce nom et, cerise de rêve, qu'il interprète correctement les modifications lightroomiennes.
#16
Bonjour

J'ai adopté AF en remplacement de mon vieux PS qui ne me servait que ponctuellement.

Je développe et traite avec Capture One que je trouve excellent et qui permet des traitements sur sélection (pour cette raison j'avais éliminé DXO quand j'ai du remplacer le logiciel Nikon).
J'utilise AF via un TIF pour des retouches plus difficiles.
J'ai gardé LR que je n'ai jamais aimé pour son module d'impression qui est exceptionnel (de plus il permet de mettre automatiquement un fin liseré en bordure)

Ce qui me manque : faire des scripts mais je n'ai pas encore cherché !
Mac, iPad, Leïca Q et Sony A6000
Affinity, Capture One, Photo Mechanic
Vos applications :
  • > Affinity Photo Mac
#17
(23-02-18, 11:23:55)Soizic a écrit : Je développe et traite avec Capture One que je trouve excellent et qui permet des traitements sur sélection
Je n'ai personnellement jamais trouvé meilleur que C1 pour le traitement du RAW. Ses performances de retouches locales par calque, son traitement de netteté, ses réglages de courbes "Luma", ses paramètres de clarté, j'en passe et des meilleurs font, pour moi, qu'il est LE dérawtiseur. J'en ai fait plusieurs fois état ici sur le forum. Je pense même en avoir convaincu l'un ou l'autre. Dommage qu'il soit si cher...[Image: sad.png]. Cela en rebutera plus d'un, malheureusement.
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Matos : Canon EOS, Windows 10.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  • > Affinity Publisher Windows
#18
Et oui trop cher car la plupart d'entre nous je pense sont partis de adobe à cause de sa politique d'abonnement avec tout de même LR et PS inclus et C1 le pratique avec un abonnement de 20 € par mois ou 298 € pour le logiciel et des mise à jour payantes tous les ans. Ces prix il me semble sont même hors taxes.
Donc faut'il sauter le pas ?
A chacun de juger mais pour moi c'est non car entre AP, Luminar 2018 et autres il y a de quoi faire sans se ruiner.

Cordialemment
photo
Windows 10, Nikon D7100, LR6, 3HDR et Affinity Photo
www.frnav.canalblog.com
#19
Personnellement, je me suis offert cette "folie" (249 € + TVA à l'époque) en me disant que, comparativement au coût du matos photo, la dépense n'alourdissait que "modérément" le budget. Il existe des passions infiniment plus onéreuses.

Mais, tu as raison, Frna9, à chacun de juger.
Plus on apprend, plus on se rend compte de la "vastitude" de son ignorance.
Matos : Canon EOS, Windows 10.
Vos applications :
  • > Affinity Photo Windows
  • > Affinity Publisher Windows
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)